Attention aux abus !

Les propriétaires de ces camping-cars photographiés au cours du mois d'août 2002 en bord de mer dans la nord du Cotentin sur des parkings où les places de stationnement étaient comptées se rendent-ils compte du mal qu'ils peuvent nous faire par rapport à l'opinion publique ?

Camping-cars en front de mer à Leucate-PlageVous avez vu en page d'accueil le scan d'un dessin paru dans le canard enchaîné du mois d'août et voici une photo du lieu. 

Quand j'ai lu ce journal satirique, j'étais dans la région de Leucate et je dois malheureusement avouer que ce croquis commenté n'était pas très éloigné de la réalité.

Sur environ 4000 m2, à Leucate Plage, les camping-cars étaient alignés sur 3 rangées, les premiers face à la mer, stores dépliés, chaises et tables sorties, etc... Pour moi, jusque là, rien à redire puisque ce terrain nous est laissé par la municipalité.

Mais ces conditions étant sans doute trop belles pour être partagées, j'y ai constaté bien des abus :

- Les camping-caristes n'ont pas le sens du partage et font en sorte de se ménager un bel espace devant leur marchepied, ils peuvent ainsi regarder, assis à l'extérieur dans leur fauteuil les véhicules qui cherchent en vain une place de stationnement.

- Lorsqu'un emplacement se découvre, une sérieuse "engueulade" aidée par l'alcool peut se déclencher lorsque deux camping-caristes détendus et en vacances convoitent le même endroit : les étrangers "allemands" et "hollandais" semblent sur ce point supérieurs aux français.

- Une fois placé, on délimite son emplacement avec des pierres, des piquets ou des ficelles, de cette manière on empêche le passage des piétons près de son "installation".

- Quand la cassette wc est pleine, au lieu de déplacer le véhicule, (c'est risqué, on peut se faire prendre "sa" place), on la fixe au porte-bagages de la la bicyclette ou au scooter et on va la vider à l'aire distante de 1500 m.

- Le réservoir des eaux usées, vous le savez bien a souvent une contenance inférieure à celle du réservoir d'eau propre, il faut donc bien le vider plus souvent qu'on a besoin de faire le plein : pour ce, on attend la nuit et on vidange dans un seau que l'on va vider vers la plage.

- Évidemment, de temps en temps, il faut bien aller chercher de l'eau, alors on le fait tôt le matin ou tard le soir, en balisant "son" emplacement avec tables et chaises tout en laissant sur place femme et enfants.

J'y suis passé à 3 ou 4 reprises, pour la plage et une nuit au maximum, j'y ai aussi rencontré des gens sympas qui partageaient mon opinion sur cette façon d'utiliser le camping-car.

J'aimerais que la municipalité de Leucate organise et réglemente un peu tout cela, les camping-cars sont aujourd'hui trop nombreux pour que de tels comportements puissent perdurer.